Présentation

Historique

Depuis près de 35 ans, l’Union des entreprises de Proximité (U2P-NC) ex Union Professionnelle Artisanale de Nouvelle-Calédonie (UPA-NC) a pour missions entre autre de représenter, défendre et promouvoir sur tout le territoire et au plus profond des tribus l’artisanat, le commerce de proximité, les professions libérales, et plus généralement l’économie de proximité.

L’Union des entreprises de proximité en Nouvelle-Calédonie (U2P-NC) comme en Métropole est l’organisation représentative de l’artisanat, des commerces de proximité et des professions libérales reconnue par les pouvoirs publics.

À ce titre, elle est fondée à se prévaloir de la population des entreprises artisanales inscrites au répertoire des métiers (RM) comme socle de sa représentativité originelle.

L’UPA-NC a été reconnue organisation patronale représentative par l’arrêté du gouvernement n°2009-945/GNC du 24 février 2009 portant reconnaissance de la représentativité des organisations syndicales d’employeurs. 

Cette reconnaissance vient consacrer le rôle joué par l’UPA-NC comme organisation patronale à part entière. 

Création de l'U2P-NC

Chronologie de la création de l’U2P-NC

Le 20 juillet 1982, un petit groupe d’artisans motivés s’unissent  pour créer  la Fédération des Artisans et Entreprises (FAE). A sa tête Monsieur Rodolphe Torralba.

En Mars 1987, la FAE devient la Fédération des Métiers et Entreprises (FME) avec aux commandes successivement Messieurs Bouvard et Merlet.

En novembre 2005, la FME prend le nom de Fédération des Métiers et de l’Artisanat (FMA)

Enfin le 5 décembre 2007, la FMA adhère à l’Union Professionnelle Artisanale française (UPA) et change d’enseigne pour devenir l’Union Professionnelle Artisanale de Nouvelle-Calédonie (UPA-NC). 

L’UPA-NC devient ainsi la seule antenne de cette entité dans le Pacifique. 

Le 17 novembre 2016, L’UPA devient l’U2P : l’Union professionnelle artisanale (UPA) change de nom et devient l’U2P, l’Union des entreprises de proximité. 
La nouvelle organisation patronale U2P, est née de l’adhésion de l’Union nationale des professions libérales (UNAPL) à l’Union professionnelle des artisans (UPA).

L’U2P-NC est l’une des trois organisations patronales avec le MEDEF et la CPME.

 

Un rôle important dans la cohésion sociale et l’aménagement du territoire

En prenant en compte les salariés, l’artisanat concerne plus de 17 000 actifs (hors conjoints des artisans), soit environ 18% des actifs occupés.

L’artisanat constitue avec les commerçants de proximité et professions libérales une catégorie sociale entre les salariés du public et du privé d’une part, et les « patrons », d’autre part, absolument nécessaire à l’équilibre de la société calédonienne. 

Pour la jeunesse de la Nouvelle-Calédonie, les formations professionnelles et l’apprentissage sont des voix privilégiées de promotion sociale accessible au plus grand nombre, ce qui justifie l’intérêt particulier de l’U2P-NC portée sur les questions de formations professionnelles et d'apprentissage.

Les entreprises de proximité jouent un rôle important dans la cohésion sociale et l’aménagement du territoire : Elles  contribuent à maintenir une activité sociale et économique dans les zones isolées, fixateur des populations dans leur environnement d’origine. L’artisanat, les commerces de proximité et les professions libérales offrent produits et services sur tout le territoire de Nouvelle Calédonie, jusque dans les plus petites tribus.
 
Créateurs d’emplois, de richesses, les entreprises de proximité favorisent la stabilité sociale, sont un moteur pour la jeunesse et notre développement économique. 
 

Le rôle de l’U2P-NC est de favoriser les politiques d’accompagnement des entreprises de proximité.

Objectifs 

L’U2P-NC défend les atouts de l’économie de proximité quand les gouvernants axent leurs décisions vers la grande entreprise.

Elle émet constamment de nouvelles idées de réformes et propose des solutions adaptées aux artisans, commerçants de proximité et professions libérales.

 

- Un régime de retraite pour les travailleurs indépendants

 

- La mise en action de la commission dédiée spécialement à la femme chef d’entreprise artisanale

 

- Favoriser la place et la promotion de l’artisanat d’art dans le contexte artisanal

 

- Continuer à élaboration et à mettre en place un statut du conjoint

 

- La mise en œuvre d’un régime social intégrant les accidents de travail, les maladies professionnelles et les régimes de mutuelles de santé complémentaires

 

- L’établissement d’un statut juridique protégeant le patrimoine du travailleur indépendant

 

- La mise en place d’une fiscalité mieux adaptée à la spécificité des travailleurs indépendants (Imposition sur les bénéfices et non sur le chiffre d’affaires)

 

Équipe

 
Président : Jean-Louis Laval
1er Vice-président : Dan Samokine, 
2e Vice-présidente : Françoise Masse
Trésorier : Patrick Nicol
Secrétaire : Peggy Szkudlarek
 
Commission Alimentation : 
Georges Lai Tham
 
Commission Service : 
Patrick Nicol
 
Commission Production : 
Président : Jean-Marie Mahot
 
Commission Bâtiment :
Président : Pascal Francis
 
Commission Artisanat d’art : 
Noemie Corbin
 
Commission femme artisanne : 
Président : Françoise Masse